Heureusement, il ne s’agit que d’une installation et non pas d’un fait divers. Depuis le 21 novembre (et ce jusqu’au 23 février), la place de la Riponne à Lausanne accueille la sculpture monumentale du Suisse Etienne Krähenbühl, intitulée « Désolé – poussière d’étoile et voiture », dans le cadre d’une exposition à l’Espace Arlaud consacrée au même artiste à l’occasion de ses soixante ans et intitulée « incandescence ».

Etienne Krähenbühl « Désolé - poussière d'étoile et voiture » place de la Riponne 12 décembre 2013

Si j’ai pris la peine de photographier cette sculpture et de mettre ensuite le panorama que j’ai créé sur ce blog, c’est évidemment parce que j’adore le message véhiculé par ce bloc de ferraille écrasé par un autre bloc, même si celui-ci est censé représenter un bloc d’origine sidérale. En fait, j’en ai été presque sidéré car, dans notre culture, la bagnole est vraiment reine (il n’y a qu’à voir l’aménagement de la place de la Riponne sur la dernière photo pour comprendre ce à quoi je fais référence !) et il est donc rare qu’une critique à l’encontre de la voiture soit faite sur la place publique et ce d’une manière aussi visible.

Car, hélas, la voiture tue, non seulement en raison des nombreux accidents de la route mais aussi lorsqu’on tient compte des décès causés par la pollution atmosphérique, largement imputables aux nombreux nombreux gaz toxiques (notamment le dioxyde d’azote) rejetés par les moteurs à combustion (3% de tous les décès confondus seraient à mettre sur le compte du trafic routier selon une étude publiée dans une revue médicale prestigieuse, The Lancet, 2 septembre 2000, laquelle portait sur trois pays : la France, l’Autriche et la Suisse).

C’est donc avec délectation que j’ai découvert, il y a trois jours, le site de l’association française « car free* » (laquelle « fédère l’ensemble de la lutte contre l’oppression automobile et propose de nombreuses alternatives en termes de mobilité et d’urbanisme.» ) que je vous recommande très fortement (cliquer ici) car, effectivement, la Vi(ll)e sans voitures, c’est possible !

www.flickr.comSLASHphotosSLASHcarfree

* « car free » signifie « sans voiture » ou « dépourvu de voitures » en français.

Quelques lectures conseillées (sur la Toile) :

Autre article sur l’automobile sur ce blog :

 

Advertisements