Dans deux jours un festival en rapport avec le changement climatique, « Alternatiba », aura lieu à Genève, principalement les samedi et dimanche 19 et 20 septembre, afin de démontrer « que, non seulement les solutions au dérèglement climatique existent, mais qu’en plus, elles construisent une société et une vie plus humaines, plus justes, plus solidaires, plus conviviales, bref, plus désirables » et ce pour « faire monter la pression positive avant la conférence de Paris sur le climat de décembre 2015 » — pour citer ses organisateurs.

Alternatiba Leman_18-20 septembre 2015_GeneveDécrit comme « le plus grand événement citoyen jamais organisé à Genève autour du changement climatique », ce festival comprendra des conférences, des débats, des ateliers, des démonstrations ainsi que des stands, des concerts, de la restauration (végétarienne et locale) et des activités pour les enfants.

Même si tout récemment j’ai pris conscience de la tentative de récupération nauséabonde de nos craintes (ô combien légitimes) d’une catastrophe écologique (et donc humaine aussi) presqu’imminente par divers courants, je pense néanmoins me rendre à ce festival sur le changement climatique, ce probablement à plusieurs reprises, en raison de la sélection extrêmement riche des thématiques proposées :

solidarité internationale ; agriculture de proximité ; consommation responsable ; finance éthique ; solidarité et partage ; éco-habitat ; eau, air, énergie ; économie sociale et solidaire ; éducation pour enfants ; éducation/formation pour adultes ; mobilité durable ; recyclage et déchets ; santé et bien-être ; transition intérieure ; alternatives numériques ; médias alternatifs et citoyens ; climat et modèles de développement.

Programme : https://alternatiba.eu/leman/wp-content/uploads/sites/14/2015/07/Alternatiba_programme_final.pdf

Autres liens :

Advertisements