Dans quelques minutes, nous entamerons une nouvelle semaine ; dans quelques jours, un nouveau mois. « Tempus fugit » comme disaient les Romains. C’est inévitable ; peut-être que ce qui compte au final c’est d’avoir l’impression d’avoir bien utilisé son temps. J’ai l’impression que ce fut le cas aujourd’hui, dimanche 26 avril.

Impression d'écran « Medieval festivals in Switzerland » 26 avril 2015Je suis content d’avoir écrit ce billet car je pourrai ainsi demander à ma soeur de montrer les clips à mon neveu, histoire de lui offrir de « l’être » et non pas de « l’avoir », pour paraphraser Erich Fromm, pour son anniversaire en août (lui qui a un faible pour les chevaliers).

« Le nucléaire, c'est la galère , chanson militante d'Anne-Cécile Reimann DSCN8727« Le nucléaire, c’est la galère », chanson militante d’Anne-Cécile Reimann

Oui, à plus de « 70 ans, Anne-Cécile Reimann manifeste toujours autant », pour reprendre cette belle expression d’un journaliste du « Minimag » de la RTS (4 mars 2014). Quelle noblesse d’âme et quelle verve !

Réacteurs nucléaires stop au rafistolage, Genève 26 avril 2015

 Une photo « rafistolée » pour dénoncer une triste réalité, le rafistolage des centrales nucléaires en Europe ; Genève, devant le Monument National, 26 avril 2015

Un bien triste anniversaire que le 26 avril. C’était il y a presque 30 ans dans un pays actuellement en guerre (cela fait froid dans le dos d’imaginer ce qui pourrait se passer comme scénario catastrophe si les militaires venaient à faire n’importe quoi à Tchernobyl ou si, manque de bol, un autre accident venait à se produire, par exemple un obus perdu)…mais toujours cette obstination de la part de nos dirigeants de poursuivre dans cette voie. Pour ma part, je vois cela comme un véritable crime perpétré à l’encontre des générations futures.

DSCN8743Payot, Lausanne, 26 avril 2015

De retour dans la capitale du canton de Vaud, je décidai de rentrer à pied ; un crochet par la place Pépinet, histoire de contempler les devantures d’une librairie célèbre et de me rappeler de ne pas oublier d’assister aux commémorations d’un haut-lieu de la vie religieuse en Suisse et probablement  aussi en Europe (vu que ce lieu abrite très certainement l’une des plus anciennes congrégations religieuses encore en activité dans cette partie du monde) pour ses 1’500 ans d’existence : l’abbaye de Saint-Maurice en Valais. Décidément, 2015 sera pour ce pays l’année de tous les anniversaires historiques.

Place de la Palud, Lausanne, 26 avril 2015 DSCN8748Place de la Palud, Lausanne

Vue sur les toits lausannois et le lac depuis Notre-Dame, DSCN8754Puis un petit détour par la vieille ville pour me rendre à la cathédrale Notre-Dame. Premièrement, pour y admirer la vue depuis le parvis.

DSCN8750Et ensuite des personnages bien pieux, d’autres moins.

DSCN8756Un peu plus loin, juste devant la Préfecture, une bien curieuse installation du Service de la ville qui gère l’eau afin de promouvoir la consommation d’eau du robinet.

Après cela un détour par le Signal de Sauvabelin et la partie basse du bois du même nom, histoire de me remémorer une partie du parcours que je suivais pour me rendre jusqu’à la Tour du temps où j’habitais en pleine ville. Je pus ainsi revivre de bien agréables souvenirs de coureur plus jeune, à la foulée bien plus fougueuse.

Puis une pente bien raide mais j’en vins à bout et je regagnai mon domicile l’esprit léger car ce fut effectivement une bien belle journée, bien remplie de surcroît.

Advertisements